Article : « Carole El Mehdaoui – Des idées autour des identités » – INFO Magazine – Puy-de-Dôme (63) du 2 mars 2015

Par défaut

Après de multiples expériences dans des pays étrangers, elle veut créer une fondation sur le thème des identités culturelles. Mais ça n’est pas simple…

Article Info.png
Carole El Mehdaoui a créé un site Internet autour de son activité : www.consultants-education-icsf.fr

A la base, un master en compétitivité internationale des entreprises et identités culturelles obtenu à l’Université Blaise Pascal. Puis, Carole El Mehdaoui, qui s’appelait encore Martel, a fait ses valises, désireuse de vivre des expériences à l’étranger : le Maghreb, les Etats-Unis, l’Espagne. « Beaucoup de choses en quelques années, de l’exportation au Maroc ou encore un travail dans le développement du comportement personnel. Et toujours une vraie attirance pour l’international, un intérêt pour la thématique de l’identité culturelle » explique-t-elle.

Aujourd’hui, Carole El Mehdaoui est de retour au bercail : Clermont, la ville qui l’a vue naître, avec dans ses bagages une grande idée et un projet immédiat.

Projet de fondation…

L’idée n’est pas tout à fait nouvelle. Elle s’enracine autour des fameuses questions des identités culturelles, d’ouverture aux autres qui la taraude. « En 2007, j’ai eu une idée de génie. Un truc tout simple. Mais, parfois, les choses les plus simples se révèlent les plus efficaces. En gros, il s’agissait d’un projet de fondation pour l’éducation aux identités culturelles, sociales et familiales. Ce projet devait comprendre des thématiques politiques qui sont essentielles. Je tenais absolument à le présenter à Nicolas Sarkozy et j’ai été reçu par son conseiller à l’immigration, un haut fonctionnaire… » La réponse est ambiguë : l’idée serait intéressante mais la France n’a pas d’argent. Qu’importe, la Clermontoise se tourne vers l’Union pour la Méditerranée, alors en gestation. Elle présente d’ailleurs son projet lors d’un forum à Tanger…

Et métier de consultante

Les récents attentats de Paris rendent, selon elle, son idée plus utile et nécessaire. Et elle insiste : c’est à Nicolas Sarkozy, possible futur candidat à l’Élysée, qu’elle voudrait la présenter. « Parce que je n’ai pas envie de tout reprendre à zéro. Brice Hortefeux est au courant mais il n’a rien fait jusqu’à aujourd’hui » regrette-t-elle. En attendant, peut-être- d’être écoutée, Carole El Mehdaoui débute à Clermont une activité de consultante-éducation autour des identités culturelles, sociales et familiales. « On m’a dit de me faire connaître auprès de l’éducation nationale qui constitue une cible naturelle. L’idée est de travailler sur la thématique des identités au pluriel : expliquer comment sont les autres afin de mieux les accepter. C’est crucial de nos jours. Et au delà de l’enseignement, l’action peut être économique et s’adresser aux professions libérales, aux familles, aux jeunes en difficulté. » En réalité, ce nouveau métier est comme un échantillon ou une miniature de la fondation qu’elle voudrait créer. L’objectif est le même mais le chemin est tortueux pour parvenir jusqu’aux oreilles de Sarkozy.

Voir INFO Magazine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s